Transmédia 

Je suis en quelque sorte un transfuge. Editorialiste d’un quotidien régional pendant cinq ans, j’ai commenté l’actualité nationale et internationale quotidiennement pour les lecteurs de mon journal. Chaque jour je me lisais, ainsi que d’autres, je l’espère, sur le papier. Tous les soirs, je vivais le stress de la recherche du sujet, puis de la mise en  forme d’une ou deux idées, qui finissaient figées sur la plaque de la rotative, tous les jours à la même heure. Bien sûr l’éditorial était repris sur le site internet. Mais le rythme de l’écriture, et donc de la pensée, étaient donnés par le papier, par cette énorme machine à produire des journaux quotidiens. Aujourd’hui la machine a changé de propriétaire, et a renoncé à l’exercice du commentaire de l’actualité. Dommage pour les lecteurs, mais c’est ainsi. Pour ma part, il me restait à accélérer la mutation de mon modèle personnel. C’est fait avec ce blog, où je tenterai de reprendre l’exercice, pour moi, sans la contrainte de la publication papier, sans ses lecteurs non plus, à l’intention de quelques amis, et de tous ceux qui en passant par là y trouveront quelque intérêt.

7 réflexions sur « Transmédia  »

  1. Merci pour clarté de l’écriture, la précision des faits et la prise de distance
    par rapport à l’emballement médiatique.
    Continuez.
    on à besoin d’une presse indépendante.

  2. Votre plume nous manquait.
    Très heureux de ce retour…et des futurs débats que provoqueront ces “pensées du jour”.
    Bernie

  3. Content de ce retour, ce regard,sur l’actu me manquait et je suis sûr qu’il manque à de nombreux lecteurs, à bientôt.
    PhN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *