Merci Nicolas!

Les experts nous avaient pourtant bien mis en garde: déconfiner trop vite n’est pas sans danger. Il vaut mieux y aller progressivement, pour éviter une nouvelle catastrophe. Et bien il y en a qui n’en tiennent aucun compte. Regardez le journal Le Monde. 5 jours avant la date fatidique fixée par Emmanuel Macron, il décide brutalement de déconfiner Nicolas Hulot. Et patatrac! Le résultat nous pète à la gueule. L’ex-animateur-télé, ex-hélicomane repenti, expert en bains moussants, et ex-ministre, se lâche. On peut comprendre! Après deux mois de confinement, les deux pieds sur le frein, c’est difficile de maîtriser la machine. Il libère les chevaux, balance tout, sans égard pour personne, sans s’incliner devant aucun totem, se plier à aucun tabou… De la dynamite! Et il a bossé! Imaginez le travail, pour sortir 100 principes, pas un de moins, pour que le monde ne soit plus jamais comme avant. Pour qu’enfin la révolution pour laquelle il se bat depuis toujours -enfin depuis qu’il a renoncé aux hélicoptères et aux 4×4- advienne enfin.

Les journalistes du Monde à qui on ne la fait pas ont eu vite fait de renifler le bon coup, l’évènement intellectuel et politique de l’année, le manifeste incontournable, alors ils ont donné de la place à sa tribune. Avec un énorme rectangle bleu sur 4 colonnes à la Une: “Le manifeste de Nicolas Hulot pour l’après-Covid”. Et de fait, ça décoiffe! Un exemple parmi 100: “18. Le temps est venu d’applaudir la vie!”. Ou encore “30. Le temps est venu d’apprendre de nos erreurs!”. Sans oublier le très osé “4. le temps est venu de la lucidité”. Merci Nicolas d’être sorti de votre confinement pour nous rappeler à l’ordre, nous remémorer tous ces lieux communs dont on saisit mieux le caractère décisif, et pour tout dire révolutionnaire, lorsqu’on en lit in extenso la liste, dans les colonnes de notre journal. Un peu comme la diversité de la population française nous saute tellement aux yeux lorsqu’on parcourt les pages blanches de l’annuaire téléphonique…

Après ces remerciements, il ne nous reste plus qu’à vous faire une suggestion pour un autre principe qui pourrait prendre place juste après le tellement judicieux N°100: “le temps est venu de créer un lobby des consciences…”

“101. Le temps est venu de nommer au gouvernement des gens comme vous qui savent comment préparer l’avenir, pour que rien ne soit plus comme avant, et pourront enfin agir…” Ah non, ça c’est déjà fait!

2 réflexions sur « Merci Nicolas! »

  1. Bonjour Michel,

    Alors là bravo, 1000% d;accord. Ils sont formidables tous ces gens qui savent, une fois qu’ils ne sont plus aux manettes surtout pour enfoncer de telles portes ouvertes. Ne serait-ce pas encore le vieux monde d’avant ?

    J’ai le sentiment que chacun voit le monde d’après à l’aune de ses propres convictions, cela me semble mal parti!

    Amitiés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *